review ilia liquid light

Review – ILIA Liquid light serum highlighter

Cet été 2019, la marque de makeup green Ilia a enrichi sa gamme de nouveaux produits, dont un qui a particulièrement attiré mon attention : le liquid light serum highlighter. Et ça tombe bien, j’avais justement très envie de me reprendre un illuminateur de teint ! C’est un geste beauté que j’adore pratiquer pendant la saison estivale : j’allège mon maquillage quotidien et je mise sur la fraîcheur d’un joli glow.

Toutefois, encore faut-il que l’highlighter appliqué soit à la hauteur de mes espérances ! Deux choses rédhibitoires : les matières trop épaisses qui se voient à des kilomètres et les paillettes grossières. Le dernier-né d’Ilia relèvera-t-il le défi ? Je vous livre sans plus attendre mon avis sur le liquid light serum highlighter !

Packaging

Un packaging chic et moderne, mais une pompe peu pratique.

ilia liquid light packaging

J’aime :

  • Le flacon en verre surmonté d’un bouchon argenté : classe, solide et moderne (à l’image de la plupart des emballages Ilia).
  • La présentation en pompe : pratique et hygiénique.
  • La dose généreuse de produit (15 mL).

Je n’aime pas :

  • La pompe est difficile à prendre en main et délivre beaucoup trop de produit : à chaque utilisation, je suis sûre de perdre de la matière. Un beau gâchis, d’autant que le Liquid ligh serum highlighter a un coût certain (44 €, tout de même).

Couleur : teinte Nova

La teinte Nova est un doré iridescent très doux, idéal pour les peaux claires aux sous-tons jaunes ou neutres.

teinte nova ilia highlighter

J’aime :

  • Ilia propose 3 couleurs : « Atomic » (un rose froid parfait pour les teints de rousses ou de blondes) ; « Nova » (un beige doré universel) ; « Astrid » (un rose gold idéal pour donner un effet sun-kissed aux peaux mates)
  • La teinte Nova du Liquid light serum highlighter correspond particulièrement bien aux carnations claires aux sous-tons jaunes ou neutres.

Je n’aime pas :

  • Le choix pour les peaux foncées me semble plus restreint : un illuminateur à mi-chemin avec le bronzer aurait été le bienvenu pour que toutes les peaux y trouvent leur compte.

Rendu

Trop de paillettes et une tenue décevante.

J’aime :

  • La texture est étonnamment fraîche et légère, un brin gélifiée. Voilà qui change des highlighters à base grasse, plus communs dans la sphère de la green beauty !
  • Cette texture assez unique permet au produit de bien se fondre à la peau et offre un effet glowy sans effet de superposition de matière ou sans déplacer le fond de teint en dessous. Un avantage considérable !
  • Le glow est subtil, mais bel et bien présent !

Je n’aime pas :

  • Le produit est trop pailleté à mon goût : et comme annoncé dans l’intro, c’est un point rédhibitoire pour moi. Bien qu’elles restent relativement discrètes dans le cas de l’highlighter Ilia, j’ai horreur d’avoir des paillettes qui traînent partout sur le visage… Pourtant, certains cosmétiques sont diablement efficaces pour apporter du glow avec des paillettes imperceptibles : je pense notamment à l’enlumineur Gressa (Illuminating serum), qui est une petite merveille mais que ma peau ne supporte pas (boutons), bien que le produit soit catalogué « non comédogène ».
  • La tenue est très moyenne ! Même posé sur un fond de teint (ce qui devrait en majorer quelque peu la tenue), il s’estompe au bout de trois ou quatre heures.

Ingrédients

Une composition clean malgré sa dominante chimique. Un seul composant bio !

ilia highlighter ingrédients
  • Eau : substance de base.
  • Glycérine : solvant, hydratant, humectant.
  • Diisostearyl malate : émollient, tensioactif.
  • Mica : colorant.
  • Isopentyldiol : solvant.
  • Polyglyceryl-10 eicosanedioate : agent d’entretien de la peau.
  • Amidon de riz (bio) : liant et absorbant.
  • Alcool benzylique : conservateur, solvant.
  • Eau de mer : humectant.
  • Gomme xanthane : tensioactif, émulsifiant, filmogène.
  • Alcool : solvant, antimicrobien.
  • Acrylate copolymer : agent liant et filmogène.
  • Acide déhydroacétique : conservateur.
  • Gomme de mastic : agent filmogène.
  • Lécithine : émollient, émulsifiant.
  • Sel de sodium de l’acide alginique hydrolysé : conditionneur.
  • Alcool de phénéthyle : conservateur.
  • Sucrose : humectant, aromatisant.
  • Oxyde d’étain : opacifiant.

Conclusion du test de l’highlighter Ilia

À l’issue de ce test, je dois admettre que le Liquid light serum highlighter d’Ilia est une petite déception : son packaging est joli mais peu pratique, sa texture est innovante mais d’une tenue médiocre, et le bel effet glow recherché se solde par une profusion de paillettes qui, si elle plaira à certaines, me laisse totalement sur ma faim.

J’apprécie la marque Ilia, qui fournit de gros efforts pour moderniser le makeup naturel. La marque a d’ailleurs son petit succès et fait partie des grands classiques des e-shop green. Malgré tout, son palmarès est en demi-teinte : certains produits sont de mémorables réussites (je pense notamment à leurs baumes à lèvres teintés, j’ai d’ailleurs porté le « Bang Bang » pendant longtemps), et d’autres sont plutôt médiocres… quand ils ne contiennent pas une proportion d’ingrédients chimiques (sans danger, certes) quelque peu critiquable.

Prix : 44 € les 15 mL.

Et vous ?

logo-lechobeaute
  • Avez-vous jeté votre dévolu sur le liquid light serum highlighter ? Qu’en avez-vous pensé ?

  • Quels sont vos illuminateurs favoris dans la sphère green ?

  • Venez papoter dans les commentaires ! 🙂

Article rédigé par Hélène Betoux.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Partagez !
0

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *